Linux-nouveau-roi-cloud

Il existe des personnes que rien ne prédestinait au succès. Ce fut le cas pour cet étudiant finlandais de 21 ans (le 25 août 1991), Linus Torvalds. En seulement quelques années, ce simple étudiant est devenu l’un des noms les plus connus dans le domaine de l’informatique. Son ingénieuse et brillante création ? Le système d’exploitation Linux, tout simplement. Mais pourquoi a-t-il rencontré autant de succès et surtout comment cet homme at-il pu partir de rien pour atteindre le sommet ?


Linux, le système d’exploitation gratuit

Comme expliqué plus haut, Linux est le système d’exploitation créé par Linus Torvalds le 25 août 1991. Sans aucune prétention ou ambition, ce jeune étudiant a fait part de sa création à qui voulait bien l’entendre dans le seul but d’obtenir, éventuellement, quelques retours sur son projet. Seulement, ce projet dépassa toutes les espérances de Linus Torvalds et le propulsa au rang de roi du cloud quelques années plus tard.

Entre-temps, Linux a parcouru son chemin tranquillement, grimpant les échelons petit à petit et offrant la gloire et le succès à son créateur. En 1992, Linux 0.12 est sorti  sous la License GNU puis, deux ans plus tard, la version 1.0 a vu le jour avec 176 250 lignes de code. Mais aujourd’hui, lorsque beaucoup de personnes pensent à Linux, elles pensent aussitôt à la fameuse mascotte de manchot. Et pour cause, en 1996, Linus Torvalds a décidé d’organiser un concours afin de trouver le développeur qui réaliserait la mascotte de Linux et c’est Larry Ewing qui le remporta avec son manchot Tux.

L’évolution et la réputation de Linux se sont réellement forgées dans les années 2000 grâce à l’association du système d’exploitation avec trois grandes technologies open source, à savoir le langage PHP, la base de données MySQL et le serveur Apache.

Linux domine aisément le marché du cloud

En plus d’être un système d’exploitation particulièrement connu, notamment sur mobile avec Android, Linux s’est également imposé sur le marché du Cloud. En effet, que ce soit les infrastructures Cloud d’Amazon (AWS, Amazon Web Service), de Google (Google Cloud) ou de Microsoft (Microsoft Azure), elles reposent en grande partie sur Linux. D’ailleurs, un quart des machines virtuelles de Microsoft sur Azure tournent sur Linux. En plus de cela, Linux permet de mettre en avant une grande innovation : le container docker qui permet de simplifier le principe de virtualisation des applications et permet également de transporter ces applications d’un cloud à l’autre.

Comme vous l’aurez compris, le succès de Linux n’était pas écrit, cela dit, son ascension a été fulgurante en l’espace de quelques années. Ainsi, en plus d’être l’un des systèmes d’exploitation les plus appréciés par de très nombreuses personnes, Linux est également considéré comme le maître du cloud !