virtualisation-serveur-avantage

Nous vivons dans une société pratiquement entièrement connectée. Tout est réel, sans pour autant l’être. C’est ce que l’on appelle le virtuel. En l’espace de quelques années, l’informatique a pris une place très importante dans la société et notamment, dans les entreprises. En effet, l’informatique et les nouvelles technologies permettent aux entreprises d’être plus productives et de travailler plus rapidement. Seulement, cela nécessite de nombreux investissements matériels. Les entreprises cherchent constamment à travailler plus, plus vite tout en proposant plus de services. Par conséquent, les ressources matérielles liées à cela doivent sans cesse se renouveler et être en plus grand nombre, avec toutes les contraintes que cela apporte comme le coût financier ou encore les pannes, ainsi que l’installation. C’est pour cela que de nombreuses entreprises optent pour la virtualisation des serveurs. Mais qu’est-ce donc exactement ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?


Qu’est-ce que la virtualisation des serveurs ?

Concrètement, la virtualisation des serveurs est une technologie permettant de faire fonctionner plusieurs serveurs virtuels sur un seul et même serveur physique. Ainsi, un système d’exploitation est installé sur le serveur physique qui servira d’hôte puis, un logiciel de virtualisation est installé sur le système d’exploitation afin de permettre de faire fonctionner différents serveurs virtuels.

Vous vous demandez certainement quel est l’intérêt d’utiliser un serveur physique unique pour exécuter des serveurs virtuels ? La raison est très simple. Un serveur, lorsqu’il tourne, n’utilise que 15 % environ de ses capacités. Les 75 % restants, ne servent pas à rien, certes, mais ne sont pratiquement pas ou très peu utilisés. Pourtant, que le serveur utilise 15, 50 ou 100 % de ses capacités, va consommer la même énergie et demandera le même investissement au niveau de la maintenance.

Quels sont les avantages de la virtualisation de serveurs ?

Le principal avantage qu’apporte la virtualisation de serveurs est, bien évidemment, les économies que vous allez pouvoir faire au niveau de la consommation énergétique. La maintenance et l’entretien gagnera en simplicité et vous gagnerez également beaucoup de place en évitant d’acheter beaucoup de matériels.

L’aspect financier est également intéressant car grâce à la virtualisation des serveurs, vous ferez un certain nombre de bénéfices non négligeables. Par ailleurs, dans le cas où un des serveurs virtuels aurait besoin de plus de ressources, il est très facile de le déplacer vers un autre serveur physique.

La virtualisation des serveurs a-t-elle des inconvénients ?

Effectivement, comme n’importe quelle autre technologie, la virtualisation des serveurs possèdent quelques inconvénients tout de même, qu’il faut prendre en compte. Tout d’abord, l’investissement de base est assez conséquent puisque vous allez devoir investir dans un serveur physique relativement performant afin qu’il puisse faire fonctionner plusieurs serveurs virtuels. Mais ce n’est pas tout puisque si le serveur physique viendrait à tomber en panne, tous les serveurs virtuels le seraient également. De même que si le logiciel de virtualisation viendrait à être attaqué par un virus, ce dernier pourrait se propager aux serveurs virtuels.

Quoi qu’il en soit, ces inconvénients restent moindres au vu des nombreux bénéfices que vous pouvez tirer de la virtualisation des serveurs. Par conséquent, si l’on possède une entreprise, il serait beaucoup plus judicieux pour vous d’opter pour la virtualisation des serveurs. Vous investirez une somme d’argent au départ pour le serveur physique mais cette somme sera très vite rentabilisée grâce aux économies (facture d’électricité par exemple) que vous ferez. La virtualisation des serveurs vous permettra d’être plus productif et de gagner en rapidité et en efficacité. Les technologies évoluent au fil du temps et nous nous devons de suivre cette évolution.