Apple-ventes-iPhones-chute-libre

Lorsque l’on parle de smartphones, on pense automatiquement à Apple. En effet, la marque à pomme a réussi, en quelques années, à se faire une place de choix sur le marché des smartphones. Seulement, la concurrence est bien présente et n’en démord pas. Le principal concurrent d’Apple n’est autre que Samsung. Tous deux se livre une guerre sans trêve, ce qui permet à d’autres constructeurs de s’engouffrer dans ces petites failles pour grimper, tout doucement jusqu’au sommet. Avec les récents déboires qu’a connus Samsung récemment, on pourrait croire qu’Apple et ses iPhones culminent au sommet des ventes de smartphones. Pourtant, Apple a enregistré des chiffres relativement bas. Des chiffres qui n’avaient pas été vus depuis 2009 !


Des chiffres de ventes en demi-teinte

La société Gartner a réalisé une étude très intéressante et permettant de voir que les chiffres de vente de l’iPhone ne sont pas aussi élevés que l’on pourrait le croire. En effet, bien que l’iPhone attire autant qu’il interroge, la part de marché au troisième trimestre 2016 est de 11,5 %.

Ces chiffres peuvent paraître plutôt bons, pourtant, l’année dernière à la même période, la part du marché de l’iPhone était de 13 %. Les plus grosses chutes viennent des États-Unis et de la Chine alors que l’iPhone est très apprécié là-bas. Ce n’est pas la première fois que la marque à la pomme affiche des chiffres aussi bas, mais cela remonte à 2009. Entre 2009 et 2016, la part du marché était beaucoup plus importante.

Mais que se passe-t-il ?

Ces chiffres relativement faibles comparés aux années précédentes pourraient laisser croire que c’est Samsung qui en profite, mais pas du tout. La part de marché de Samsung, qui n’est autre que le numéro 1 de la téléphonie mobile, est également en chute libre passant de 23,6 % à 19,2 %. La guerre avec Apple ainsi que les récents événements qui ont touchés certains smartphones de Samsung y sont forcément pour quelque chose.

Et à côté de cela, qui profite des chutes libres des deux géants de la téléphonie mobile ? Ce sont les constructeurs chinois. Peu connus chez nous, ces constructeurs voient leur part du marché grimper en flèche petit à petit. Parmi ces constructeurs on retrouve Huawei, BBK Communication Equipment ou Oppo. D’ailleurs, Huawei a pour objectif de détrôner Apple d’ici les deux prochaines années, rien que ça ! Mais au vu des résultats en baisse d’Apple, nous sommes en droit de nous demander si le constructeur chinois ne va pas finir par y arriver.

Si Apple ne veut pas perdre sa place de « chouchou » dans le cœur des utilisateurs de smartphones, la firme va devoir rehausser la barre et s’approprier de nouvelles parts du marché. Les constructeurs chinois profitent de la bataille que se livrent Apple et Samsung, ce qui risque de porter préjudice aux deux géants de la téléphonie mobile. Chaque trimestre, Huawei grignote des parts du marché et gagne dangereusement du terrain.